Race de chien Vizsla

race de chien vizsla chiot

Origine du Vizsla

Les chiens Vizsla font partie de l’histoire ancienne de la Hongrie. Des gravures primitives datées d’environ 1000 ans reproduisent des nobles hongrois chassant accompagnés de faucons et de chiens aux silhouettes très similaires à celles que présentent aujourd’hui les chiens Vizsla.

Il n’y a pas de certitudes, mais il semble que ces chiens aient accompagné les tribus hongroises lors des migrations des steppes asiatiques vers le bassin des Carpates et la plaine pannonienne, étant notamment utilisés pour la chasse.

Parce que les populations finno-ougriennes – les ancêtres des Hongrois – sont, par essence, des peuples turcs, certains spécialistes ont avancé l’idée que le Vizsla serait le résultat de croisements précoces entre des chiens de chasse élevés par les tribus hongroises et une race de chiens de de plus grande taille, musclé et lent, préféré par les Turcs et apporté par eux dans la plaine pannonienne.

Cette théorie n’est pas vraiment étayée, car la Turquie n’a aucune race de chien de chasse homologuée à ce jour et, de plus, dans la tradition ottomane, la chasse au faucon était considérée comme noble, sans mettre aucun prix à la chasse avec des chiens. La première attestation écrite date de 1375, la race étant consignée dans la Chronique illustrée de Vienne préparée par les sœurs carmélites sous l’ordre du roi Louis (Lajos) le Grand.

En principe, ce chien de race était très apprécié de la noblesse hongroise qui l’adopta sans hésitation, préservant strictement la pureté de la race et maîtrisant les reproductions. Au fil du temps, le chien a subi quelques améliorations pour convenir à la fois au gros gibier dans les régions montagneuses et collinaires, ainsi qu’aux chasseurs de la prairie danubienne (oiseaux et petits animaux). Au départ, le Vizsla était un chien de berger, mais avec le développement et la diffusion des armes à feu, il s’est admirablement adapté au rôle de contributeur à succès.

Cette race de chien a survécu à l’occupation turque établie en Hongrie (1526-1696), aux événements de la Révolution de 1848, de la Première et de la Seconde Guerre mondiale, étapes extrêmement mouvementées aux effets dévastateurs sur le territoire hongrois.

Plusieurs fois, la race a été au bord de l’extinction (à un moment donné, elle semblait menacée d’être complètement remplacée par les races anglaise et allemande Pointer), mais la période la plus difficile a été enregistrée après la Seconde Guerre mondiale, lorsque, selon certains rapports, il y avait il ne restait qu’un peu plus d’une douzaine de chiens Vizsla de race pure dans toute la Hongrie.

Le sauvetage est venu des citoyens qui s’étaient réfugiés avec des chiens contre les colères de la guerre et qui, à son terme, ont rapatrié et contribué à la formation d’un fonds génétique primaire à partir duquel la renaissance de la race était possible.

Les chiens Vizsla sont arrivés sur le sol américain à la fin de la seconde guerre mondiale et ont rapidement été appréciés et recherchés. Le 25 novembre 1960, le Vizsla est devenu la 115e race de chien reconnue par le célèbre AKC. Les Vizslas sont également très populaires en Grande-Bretagne, où plus de 1000 chiots de cette race sont enregistrés chaque année dans les associations et clubs canins.

Alimentation du Vizsla

Chaque race de chien a des besoins alimentaires plus ou moins spécifiques, et les chiens Vizsla entrent dans la catégorie de ceux qui ont certaines sensibilités. Dès le départ, on ne peut pas dire que ce sont des animaux « voraces » ou avec un appétit difficile.

Au contraire, ils se caractérisent par un appétit absolument sain – il s’agit essentiellement d’un chien de taille moyenne à grande – et, lorsque les choses sont différentes, il est bon de vérifier si sa santé est bonne et s’il ne souffre pas d’une certaine indisposition .

Trois aspects déterminants du passé de ce chien définissent son profil alimentaire : la « qualification », le statut favorable dont il jouissait en tant qu’animal préféré de la classe noble hongroise et la prédisposition à diverses allergies, dont beaucoup sont déclenchées par le régime alimentaire.

La carte de visite de la race le dit sans équivoque : le Vizsla est un chien de chasse. Grâce à ce contexte, il faudra toujours le type d’aliments avec un pourcentage élevé de graisses animales, comme c’est le cas avec l’agneau et la volaille.

La viande de gibier (lapin, cerf) est à nouveau bien digérée et recommandée lorsqu’elle est disponible. Certains éleveurs recommandent même la viande crue en petites portions, données périodiquement, y compris le gibier – notamment dans le cas des chiens qui participent activement aux parties de chasse – pour une reconstitution plus précise des habitudes alimentaires ancestrales.

Les débats à ce sujet sont encore ouverts, avec de nombreuses positions défavorables (le danger d’infestation par divers germes et parasites, une exacerbation des instincts ataviques, avec toutes leurs caractéristiques les plus dures, la difficulté d’approvisionnement, etc.), mais aussi assez favorables.

Il faut admettre qu’un chien reste un carnivore issu du loup, même si son opportunisme en termes d’identification des sources potentielles de nourriture et la malléabilité avérée à cet égard conduisent beaucoup à le qualifier d’omnivore.

Bien que dans l’ensemble ce soient des chiens robustes, bénéficiant d’un bon état de santé, les Vizsla présentent une prédisposition aux allergies cutanées et alimentaires. Malheureusement, il n’y a pas de liste claire qui contient les aliments ou ingrédients nocifs, mais les réactions apparaissent spécifiquement, particularisées à chaque spécimen.

La plupart des réactions surviennent lors du passage de la nourriture pour chiens juniors à la nourriture pour adultes. Choisissez avec soin un aliment de qualité et intégrez-le progressivement dans l’alimentation, en surveillant la manière dont il est reçu et les réactions de l’organisme.

Il est bon que pendant les périodes où vous devez modifier l’alimentation du chien pour diverses raisons (étape d’âge, épuisement d’une marque précédemment utilisée, alimentation recommandée, etc.) consulter étroitement un vétérinaire. En collaboration avec elle, vous serez beaucoup plus à même de prévenir l’amplification d’éventuels problèmes de santé et de les combattre efficacement.

Apparence du Vizsla

Le Vizsla est un chien de type NPR (nez, pointez et récupérez) – c’est-à-dire qu’il a une bonne odeur, a une apparence ferme et contribue à tous les types de terrain. La pureté de la race, avec son magnifique pelage de couleur or rouille, est soulignée par des facteurs anatomiques et un type de comportement qui la placent distinctement parmi les chiens d’arrêt, à la fois ceux d’origine continentale et insulaire.

L’aspect général des chiens Vizsla – suggère une dignité et une vigueur subtile, sous un aspect de fragilité apparente. La tête a une ligne noble, avec la partie crânienne plus large, légèrement convexe, la ligne du nez droite, bien délimitée par un stop bien délimité par le crâne. Le museau est large, fort, avec des mâchoires massives, les dents présentant un articulé en ciseaux.

Les lèvres sont bien tendues, le gros nez est de la couleur de la robe. Les yeux sont convenablement grands, ronds, dans des tons ambrés, parfois verts. Les oreilles ont une forme générale triangulaire, leur pointe étant arrondie, elles tombent sur le côté de la tête sans former de plis. Le cou est assez long, sec, bien arqué, faisant une transition harmonieuse avec le tronc allongé et musclé, avec la poitrine assez large et profonde jusqu’aux coudes.

Les membres sont longs, droits, avec un aplomb correct. L’arrière-train est fort, avec des cuisses musclées. Le chien a des membres aux poignets très élastiques, la position assise du Vizsla est très compacte, avec les membres antérieurs proches de la poitrine.

La queue est utilisée pour être raccourcie aux deux tiers de sa longueur. Les poils de la variété la plus courante sont courts, lisses, bien posés sur toute la surface du corps. Chez les spécimens à poil long et grossier (rare), le pelage ressemble à celui du Sarmos Brac allemand.

Comportement du Vizsla

C’est un chien sensible, intelligent, équilibré, toujours prêt et même désireux d’apprendre. Le Vizsla se révèle constamment plein de vie, très adaptable. Obéissant et dévoué à son maître, il est affectueux et affectueux avec les enfants.

Tempérament équilibré, se sent à l’aise au milieu de familles nombreuses. Parfois, surtout les hommes, ils s’avèrent être de véritables « escrocs sentimentaux » mendiant des preuves d’affection et aimant se faire dorloter.

Mais ils seront faciles à corriger. Les étrangers sont rapidement remarqués et signalés par des aboiements, mais ils ne sont pas soumis à des approches agressives, ils sont facilement acceptés si le propriétaire les traite avec gentillesse. Le Vizsla est un chien qui aboie beaucoup, il est très vocal, il nécessite donc une formation spéciale pour être contrôlé. Il s’entend bien avec les autres chiens et les autres animaux de la maison. C’est un chien avec un haut niveau d’activité qui aime beaucoup faire de l’exercice, être occupé.

L’imagination d’un chien Vizsla est très riche et, doublée de son agilité physique caractéristique, elle peut créer de nombreuses surprises pour un maître trop confiant. Il s’échappe « miraculeusement » des endroits les plus difficiles et obtient des choses apparemment inaccessibles s’il s’y met. Il est recommandé aux personnes actives qui peuvent prendre du temps pour le chien, l’emmener faire de longues promenades, le laisser courir, le nourrir, le baigner.

Il peut également être gardé dans un appartement s’il fait l’exercice quotidien dont il a besoin physiquement et mentalement, en étant ensuite sous sédation. Cependant, il se sent mieux dans une cour clôturée où il peut se déplacer librement. Il a besoin de formation et de socialisation.

Dressage et éducation du Vizsla

Le Viszla est une race de chiens de taille moyenne à grande, qui enregistre un rythme de maturation comportementale assez lent. Vif, joueur, persistant et connaisseur, c’est ainsi qu’un chien Viszla pourrait être décrit dans ses 3 premières années de vie.

Habituellement, ces traits sont révélés par des chiens grands et énormes, mais, au grand plaisir des enfants de la famille et à l’exaspération des adultes (parfois), ce chien prolonge assez longtemps son « innocence d’enfance ».

Ce qu’il est bon de retenir dès le début de la vie avec Vizsla : ces chiens ne sont pas des animaux de compagnie passifs ; ils ne s’assiéront jamais poliment et tranquillement dans un coin en attendant d’être remarqués.

Et aussi, tout aussi important est le fait qu’au-delà de leur apparence dégageant robustesse et énergie, ce ne sont pas des chiens d’extérieur. Ils ne peuvent pas s’adapter aux conditions de la saison froide en vivant dans un enclos extérieur, placé dans la cour, même si vous leur installez une cage bien isolée.

Les chiens Vizsla ont besoin d’être impliqués dans les activités de la famille, de sentir qu’ils en font effectivement partie, de « superviser » toute action qui se déroule au sein de la maison et peuvent même contribuer avec quelques petites commissions.

Pour le propriétaire idéal – celui qui préfère un mode de vie actif et varié, qui accepte l’implication active du chien dans la vie et l’environnement domestique de sa famille et fait preuve de compréhension par rapport aux besoins et demandes de son chien – le Vizsla prouve, en compensation , un partenaire réconfortant. On distingue en lui un chien intelligent, créatif et réceptif.

L’empreinte du chien de chasse est aussi forte dans la structure interne de ces chiens qu’elle l’était à « l’aube » de l’apparition de la race, il y a plus d’un millénaire. Ainsi, l’instinct de proie est toujours dominant en l’absence d’entraînement correct et adéquat.

La plupart des chiens Vizsla vivront avec le chat de la famille dans de bonnes conditions s’il y a eu une socialisation précoce et qu’ils se sont familiarisés avec la présence de l’autre au fil du temps (ou qu’ils ont grandi ensemble), mais la règle n’est pas « dure et rapide », et la présence dans sa zone d’action d’autres petits animaux, c’est un acte défiant le sacrifice (attention aux animaux de compagnie comme les hamsters, les iguanes, les cochons d’inde, les lapins, etc.).

Au-delà de tout, le Vizsla reste un chien de chasse polyvalent et très adaptable. Ce sport est la raison d’être de la course depuis des siècles et les instincts sont toujours aussi forts.

Un aspect positif est que le Vizsla n’est pas le genre de chien de chasse qui couvre très bien le terrain, mais préfère participer à l’action en se rapprochant du chasseur, en faisant attention à ses commandes et à ses réactions. De ce point de vue, il peut être maîtrisé plus facilement que les autres chiens de chasse.

Les caractéristiques du Vizsla

vizsla chien

Ils ont besoin d’exercice quotidien et de plaisir, devenant destructeurs s’ils s’ennuient.

Ces chiens possèdent la capacité de sauter très haut, une clôture d’au moins 180 cm sera donc nécessaire pour les empêcher de sortir du domaine.

Certains Vizslas sont sensibles à certains anesthésiques et médicaments. Consultez toujours votre vétérinaire avant de commencer tout traitement pour votre Vizsla.

Leur fourrure courte et lisse est très facile à entretenir. Un brossage avec une brosse en poils de porc et un toilettage avec des shampooings en poudre si nécessaire sont tout ce que vous devez faire pour garder leur fourrure en bon état.

Le Vizsla mue modérément et de façon saisonnière. Les ongles doivent être raccourcis périodiquement, et les oreilles doivent être vérifiées et nettoyées périodiquement pour éviter le développement de tout processus inflammatoire et la détection de la présence de corps étrangers (terre, ariste, etc.).

Les maladies du Vizsla

Comme pour les autres races, bien qu’il s’agisse d’une race compacte et résistante, le Vizsla n’est pas exempt de certaines sensibilités d’ordre médical. Parmi ceux-ci, les suivants ont été signalés avec une fréquence accrue :

La torsion gastrique (dilatation) est une condition soudaine qui met en danger la vie de l’animal associée au remplissage de l’estomac avec de l’air et à sa torsion.

La dysplasie de la hanche est une malformation de l’articulation coxofémorale qui se traduit par des douleurs, des boiteries et une arthrite consécutive.

L’épilepsie est un trouble du système nerveux qui se manifeste principalement entre 2 et 5 ans.

La maladie de von Willebrand est une maladie du sang qui peut provoquer des saignements incontrôlables.

Le Vizsla est également sujet à l’hémophilie, à divers processus tumoraux (hémangiosarcome, ostéosarcome, etc.), à l’atopie, à la dermatite. Une visite à la clinique vétérinaire est absolument obligatoire pour ces chiens de chasse.

La durée de vie moyenne du Vizsla est de 13 à 15 ans.

  • tostadora.fr Ho ho ho drôle noël vizsla chien - Size: S,M,L,XL,XXL,3XL,4XL,5XL
    Ho ho ho drôle noël vizsla chien. Tee-shirt manches longues. 100% coton, 150 gr/m². Bande de propreté encolure et épaules, sans poignets.
  • tostadora.fr Ho ho ho drôle noël vizsla chien - Size: XS,S,M,L,XL,XXL,3XL,4XL,5XL
    Ho ho ho drôle noël vizsla chien. Le tee-shirt classique. Fait en 100% coton, doux et agréable au toucher. Si tu cherches à surprendre avec un cadeau spécial ou veux quelque chose de différent au quotidien, ce t-shirt est pour toi.

Tapis rafraichissant pour chien

Les derniers articles :

Comportement Animal
Logo